09 67 50 90 79 du lundi au vendredi de 9h à 12h45 et de 13h30 à 16h30

Des polices d'écriture "ecologiques" ?

Il n’y a pas de petites économies ni de gestes insignifiants pour la planète, les polices d’écritures sont déterminantes dans votre consommation d’encre annuelle. Peu connues du grand public, elles existent pourtant bel et bien et permettent d’effectuer des économies significatives.

Arial, Franklin Gothic … les mauvais élèves

Il existe des milliers de polices d’écritures, celles-ci sont plus ou moins gourmandes en encre mais parmi les plus utilisées, Arial reste une des pires à ce niveau. Aux côtés de Franklin Gothic ou encore Tahoma.

Beaucoup de polices « écologiques » sont disponibles sur le marché, les plus connues sont EcoFont ou Ryman eco. Celles-ci seraient en moyenne 30% plus économes en encre que la police Arial.

Dans les polices incluses dans votre système, Calibri, Garamond et Times New Roman font office de bons élèves et opter pour une de ces deux constituera déjà un grand pas.

Il peut paraître futile au premier abord, d’économiser quelques millilitres d’encre, mais à l’échelle, d’une entreprise, d’une école ou même d’un état, les économies peuvent être colossales. L’Américain Suvir Mirchandani en est la preuve vivante en parvenant à faire une économie de plus de 20 000 dollars à son établissement scolaire, simplement en changeant de police d’écriture.

Des bonnes habitudes à prendre

L’encre de nos imprimantes est un des liquides les plus chers au monde, bien plus onéreux qu’un parfum de luxe par exemple. Il est également polluant et couplé à la consommation de feuilles d’une impression, imprimer devient un geste auquel il faut réfléchir.

Il convient donc de prendre quelques habitudes, d’utiliser une police moins gourmande, d’imprimer en plus petit, d’éviter les caractères gras et d’utiliser au maximum l’espace de vos feuilles.

Il va de soi qu’il est crucial d’imprimer uniquement les documents dont vous avez besoin et d’éviter l’impression de photo par exemple.

Adoptez vous aussi le bon geste, des petites actions comme celles-ci font la différence autant à votre échelle qu’à celle de la planète.