SERVICE CLIENT 09 67 50 90 79 du lundi au vendredi de 9h à 16h non stop

La commercialisation d'ordinateurs remis à neuf permet de nettement réduire la pollution

Au-delà de prix très compétitifs et d'une disponibilité immédiate, l'un des principaux atouts de l'informatique reconditionnée ou remise à neuf réside dans son impact immédiatement positif sur la préservation de la Nature. Véritable geste éco-citoyen, l'achat d'un ordinateur sur notre site se traduit mécaniquement par une réduction des déchets toxiques et de la pollution environnementale. Il soutient activement le développement d'une croissance « verte », aux effets bénéfiques sur l'emploi et l'économie.

Moins de déchets toxiques grâce à l'informatique reconditionnée

Même si les activités liées à la conception et à la commercialisation de matériels informatiques ne représentent que 2 % des émissions mondiales de CO2, elles se caractérisent par une forte production de résidus toxiques sous forme de plastiques et de métaux lourds. Mal recyclés, notamment dans les pays en voie de développement, ces éléments peuvent polluer durablement les écosystèmes, puis empoisonner faune et flore.
Face à cette problématique, le reconditionnement représente une solution pertinente : il prolonge la durée de vie des ordinateurs et des tablettes, réduisant d'autant le volume de déchets spécialisés à traiter.

Reconditionnée, votre informatique représente un relais de croissance à long terme

Vous engager dans l'acquisition d'un matériel électronique remis en état signifie aussi soutenir une croissance rentable à long terme, basée sur le développement durable.
Pertinent économiquement, le reconditionnement se traduit par la création de filières industrielles à haute valeur ajoutée, qui favorise l'emploi sur l'ensemble du territoire, tout en aidant à la réduction des coûts désormais associés à l'élimination des produits numériques. La généralisation de cette démarche se traduirait également, à l'horizon 2020, par une diminution de l'émission de gaz à effet de serre de l'ordre de 25 %, d'après plusieurs études.

La remise à neuf, un moyen sensé de limiter la pollution

Selon l'institut Pike Research, chaque Français générera environ 21 kg de déchets électroniques et informatiques en 2015, dont la moitié pourrait être réparée et réutilisée.

Découvrez aussi :