SERVICE CLIENT 09 67 50 90 79 du lundi au vendredi de 9h à 16h non stop

Un recyclage performant, complémentaire de la remise en état des ordinateurs

Lors de l'enlèvement de parcs professionnels d'ordinateurs, il est possible que certains matériels informatiques se révèlent trop vieux ou trop endommagés pour se voir reconditionnés ou remis en état, en dépit du savoir-faire technique de nos experts. Respectueux de notre engagement envers le développement durable et l'action écologique, nous procédons, en association avec des partenaires spécialisés, à la destruction/dépollution de ces produits. Ce recyclage s'effectue dans le respect intégral des réglementations.

Un matériel informatique non reconditionné destiné à la destruction/dépollution, une nécessité d'ultime recours

Parce que la revalorisation des ordinateurs, serveurs et tablettes permet de limiter la surconsommation des ressources naturelles, de réduire la pollution en termes de déchets toxiques et de vous offrir des opportunités d'achat à tout petit prix, nous ne procédons qu'en dernier recours à des opérations de recyclage. Ces dernières ne concernent que des références bien trop dépassées, notamment face à certaines normes, pour pouvoir vous garantir un fonctionnement optimal et totalement exempt de pannes : chocs très importants sur la carrosserie, avaries techniques multiples ou bien vétusté générale représentent quelques-uns de nos critères pour ne pas retenir un produit.

Une destruction/dépollution du matériel informatique conforme à la loi

Pour obtenir un recyclage pertinent et performant, de nombreuses étapes sont nécessaires afin de traiter les différents composants complexes d'une machine informatique écartée du reconditionnement. Elles permettent notamment de récupérer les pièces présentant un important potentiel, comme les plastiques ou les composants en parfait état, qui serviront à la préparation d'autres ordinateurs de modèle similaire. Elles se complètent par la dépollution des batteries, la destruction « verte » des écrans et la séparation la plus poussée possible de la trentaine de métaux employés dans les semi-conducteurs. Les quelques éléments restants se voient mis au rebut, dans le respect du décret du 20 juillet 2005 consacré aux déchets d'équipements électriques et électroniques.

Le recyclage d'ordinateurs, une démarche toujours plus dynamique

Selon une étude récente, le matériel informatique représente plus de 80 % du volume des déchets électroniques récupérés, avec près de 8.000 tonnes traitées par an. Un effort appréciable pour notre planète  !